APPELS À PROJETS | Sur la trace des Basques — 2020 | RÉSIDENCES CROISÉES

Le Centre d’artistes Vaste et Vague, en Gaspésie, et l’association Arcad, au Pays basque, lancent simultanément deux appels à projets afin de sélectionner un artiste gaspésien et un artiste néo-aquitain pour des résidences croisées entre les deux régions.

 

Dates de la résidence pour l’artiste basque en territoire gaspésien

Entre le 19 juillet et le 5 septembre 2020 pour l’artiste en résidence à Carleton-sur-Mer. Incluant une exposition au Centre d’artistes Vaste et Vague du 21 août au 4 septembre 2020 en plus de la possibilité de prendre part à la Biennale en art nature, Barachois In Situ, du 4 au 9 août.

 

Dates de la résidence pour l’artiste gaspésien en territoire basque

Entre le 1er sept et le 31 octobre 2020 pour l’artiste en résidence à Anglet. Incluant une semaine à Bitamine Faktoria à Irùn, du côté basque espagnol ainsi qu’une exposition au Musée basque et de l’histoire de Bayonne, à la fin octobre, avec l’artiste du Pays basque.

APPELS À PROJETS – DATE LIMITE 20 JANVIER 2020

Sur la trace des Basques 2020

 

RÉSIDENCES CROISÉES ENTRE LE PAYS BASQUE ET LA GASPÉSIE

CONTEXTE

Le Centre d’artistes Vaste et Vague, en Gaspésie, et l’association Arcad, au Pays basque, sont deux organismes qui ont en commun le soutien des artistes dans la recherche, l’expérimentation, la production et la création en art contemporain.

 

Sur la trace des Basques est un programme triennal [2020 – 2022] de résidences croisées fondé sur l’intérêt d’activer une nouvelle coopération internationale entre les deux organisations. Il est basé sur un échange d’artistes accueillis en résidence de création. À la recherche des traces signifiantes et de manière à réactiver un réseau, les artistes participeront à créer un maillage entre ces deux contrées. Les résidences croisées entre l’artiste de la Gaspésie — venu s’enrichir d’une culture basque vivante — et de l’artiste du Pays basque — à la recherche de l’empreinte culturelle basque laissée en Gaspésie — favorisent ce jeu de miroir.

 

Les relations entre la Gaspésie et le Pays basque existent depuis le XVe siècle, au travers de la pêche à la morue et de la chasse à la baleine. Ce lien de « maritimité » entre le Pays basque et la Gaspésie fonde l’intérêt d’une coopération artistique. Les échanges entre les peuples basques et les pêcheurs gaspésiens laissent encore aujourd’hui des empreintes (mots, valeurs, attitudes, traditions, etc.) qui auraient lieu de mettre en exergue. D’où l’idée d’une coopération en lien avec la culture basque.

OBJET DES RÉSIDENCES DE CRÉATION

Ces appels à projets ont pour but de :

 

  • Favoriser les échanges artistiques entre deux structures comme les échanges culturels entre deux territoires liés par la maritimité ;
  • Soutenir les artistes professionnels et promouvoir la création contemporaine internationale ;
  • Alimenter et rendre vivant un patrimoine culturel lié à la culture basque.
BOURSE DE CRÉATION ET AUTRES FRAIS DE RÉSIDENCE

Une bourse de 5 000 € [équivalence de 7 324 $ CAD] est attribuée à chaque artiste sélectionné pour la réalisation de l’ensemble de sa résidence de création. Elle englobe les frais de production, les frais de subsistance ainsi que la rémunération de l’artiste (cachet de résidence, droits d’auteur et droits de présentation publique).

 

Les frais de déplacement feront l’objet d’une demande de subvention complémentaire présentée par le Centre d’artistes Vaste et Vague au Consulat de France au Québec pour l’artiste français et au Conseil des arts et des lettres du Québec pour l’artiste québécois.

 

L’hébergement sera pris en charge par la structure d’accueil.

CANDIDATURES ET ADMISSIBILITÉ

Les artistes de la Nouvelle-Aquitaine doivent :

 

  • Être domicilié en Nouvelle-Aquitaine ou être originaire du Pays basque (Euskadi) et démontrer des liens étroits avec le Pays basque dans son projet.
  • Justifier d’une activité artistique professionnelle, en précisant leur numéro de Siret, leur numéro d’ordre à La Maison des Artistes ou Agessa ou équivalent pour le Pays basque Sud.
  • Les artistes doivent parler français. Le basque sera un plus apprécié (notamment pour la traduction et la restitution).

 

Les artistes de la Gaspésie doivent :

 

  • Être domicilié ou être originaire de la Gaspésie et démontrer des liens étroits avec la Gaspésie dans son projet.
  • Être artiste membre professionnel ou en voie de professionnalisation du Centre d’artistes Vaste et Vague depuis au moins un an.
  • Avoir une pratique artistique active en art actuel ou contemporain.
  • Respecter la nature officielle et la thématique de cet échange international.
SÉLECTION ET CRITÈRES

Une présélection d’artistes de Nouvelle-Aquitaine ou transfrontaliers, sera assurée par un Comité d’analyse composé de représentants de l’association Arcad et de l’Institut culturel basque parmi lesquels le Centre Vaste et Vague choisira l’artiste qui sera accueilli.e en Gaspésie.

 

De façon symétrique, une présélection d’artistes gaspésiens sera proposée par le Centre d’artistes Vaste et Vague au comité d’analyse de l’association Arcad qui choisira celui ou celle qui sera accueilli.e au Pays basque.

 

Le choix final du Centre d’artistes Vaste et Vague ainsi que celui de l’association Arcad tiendront compte des critères suivants :

 

  • Intérêt artistique du projet en lien à l’art contemporain, originalité et démarche artistique ;
  • Interaction avec la culture basque en Gaspésie et la maritimité: Le contenu du projet et son rapport à la culture basque seront des conditions d’éligibilité. Pour trouver intérêt auprès du Comité d’analyse, le projet devra venir nourrir la culture basque, interroger celle-ci, s’appuyer sur divers traits de cette culture des deux côtés de l’Océan (avec esquisses, matériaux, etc.) ;
  • Professionnalisme de l’artiste et sa capacité à réaliser le projet dans un contexte de résidence à l’étranger. ;
  • La proposition d’une action de médiation avec les publics et d’une restitution finale dans le pays d’accueil comme dans le pays d’origine ;
  • Son coût dans la limite de 5 000 € ttc équivalant à 7 324 $ CAD.
ENGAGEMENT DES ARTISTES
  • La résidence de création devra être conforme au dossier présenté
  • Actions de sensibilisation des publics (médiation culturelle) :
    • Les artistes proposeront au moins une action de sensibilisation du public et de médiation culturelle et artistique
    • Chacune des résidences sera conclue par une exposition en salle permettant la présentation de l’œuvre au public
  • La communication :
    • Les artistes devront afficher les logos d’Arcad et des partenaires du projet (Astre — Drac et Région Nouvelle-Aquitaine, EKE-ICB, ) et du Centre d’artistes Vaste et Vague, sur tout support de communication servant à la promotion de leurs résidences de création (site Internet, réseaux sociaux, etc.)
  • Les artistes devront respecter les échéanciers de travail présentés lors de la soumission de leurs dossiers
  • Les artistes doivent être ouverts à l’ajout de rendez-vous ou de visites proposés par le lieu d’accueil afin d’enrichir sa connaissance du milieu
  • Les artistes doivent s’engager à utiliser des matériaux et des méthodes de travail respectueux de l’environnement et du développement durable dans la mise en œuvre de leurs projets et la présentation de leurs expositions finales
  • Les artistes s’engagent à respecter leurs obligations financières et fiscales respectives
  • Les artistes sont responsables de la conformité de leurs documents de voyage (passeport valide, visas nécessaires – s’il y a lieu, preuve d’assurances voyage, etc.)
  • Les artistes s’engagent à remettre un rapport [compte rendu] de réalisation de leurs résidences de création dans un délai de 60 jours à l’aide du formulaire prescrit.
PROPRIÉTÉ DES ŒUVRES et ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES
  • Les artistes demeurent propriétaires des œuvres produites durant la résidence ;
  • Les œuvres, réalisées pour l’exposition, seront placées sous la garde de l’organisateur de la résidence, qui prendra en charge le coût de l’assurance et ne pourra ni les détruire ni les modifier, sans l’autorisation de l’artiste ;
  • L’exposition devra mentionner les partenariats.
MISE EN VALEUR de la RÉSIDENCE et des ARTISTES ACCUEILLIS
  • Un temps d’échanges avec l’artiste sera proposé par Arcad avec des artistes de la Nouvelle-Aquitaine et avec les publics au cours de la résidence et/ou lors restitution finale dans un des lieux concernés par le projet (Musée Basque, Arcad, EKE, Bitamine Faktoria – Irun). Réciprocité avec le Centre d’artistes Vaste et Vague ;
  • Une communication régulière sera assurée par les lieux d’accueil via leurs outils (site, réseaux sociaux, infolettre, contact média, point presse, information et invitation des partenaires, etc.) ;
  • Possibilité de faire une visio-exposition / vernissage permettant de figurer la coopération entre le Centre d’artistes Vaste et Vague et Arcad ainsi qu’entre les 2 artistes.
  • Les résidences étant décalées, de la mi-juillet au début septembre 2020 pour la résidence à Vaste et Vague et de septembre à fin octobre pour la résidence à Arcad), l’artiste basque sera invité à faire une présentation au sujet de sa résidence lors de l’exposition de l’artiste gaspésien.
PAIEMENT

Le montant global de 5 000 euros équivalence 7 324 dollars canadiens est lié à la réalisation de l’ensemble de la résidence de création. Il sera versé comme suit :

 

  • 30 % au moment de la signature du contrat d’entente avec Arcad et le Centre d’artistes Vaste et Vague ;
  • 40 % à l’arrivée de l’artiste en résidence ;
  • 20 % à la finalisation des actions liées à la production d’œuvre — médiation – exposition de sortie de la résidence ;
  • 10 % au dépôt du rapport de réalisation remis aux deux parties de l’entente.
DÉPÔT DE PROJETS

DATE LIMITE : 20 JANVIER 2020

 

Les artistes qui souhaitent proposer un projet doivent obligatoirement transmettre leur dossier en remplissant un ou l’autre des formulaires suivants en fonction de leur situation.

FORMULAIRE POUR LES ARTISTES GASPÉSIENS
FORMULAIRE POUR LES ARTISTES NÉO AQUITAINS
DÉROULEMENT DE LA PROCÉDURE
  1. Dépôt du dossier — Limite 20 janvier 2020
  2. Analyse des propositions et sélection d’un artiste par les Comités respectifs — Début février 2020
  3. Signature d’un contrat entente entre les artistes retenus, Arcad et le Centre d’artistes Vaste et Vague — Fin février
INFORMATIONS PRATIQUES

Durée de la résidence de création : 5 semaines (minimum)

 

Dates de la résidence pour l’artiste basque en territoire gaspésien

Entre le 19 juillet et le 5 septembre 2020 — Exposition au Centre d’artistes Vaste et Vague du 21 au 4 septembre 2020 — possibilité de prendre part à la Biennale en art nature – Barachois In Situ, du 4 au 9 août.

 

Dates de la résidence pour l’artiste gaspésien en territoire basque

Entre le 1er sept et 31 octobre 2020 pour l’artiste en résidence à Anglet. Accueil à l’étude d’une semaine à Bitamine, Irun côté basque espagnol. Exposition au Musée basque et de Bayonne à la fin octobre avec l’artiste du Pays basque.

 

Hébergement

Artiste néo aquitain en résidence à Vaste et Vague : Maison résidence d’artistes du Centre à Carleton-sur-Mer

Artiste gaspésien en résidence à Arcad : Anglet 64 — Lieu d’hébergement en cours.

 

Conditions de travail / espace de production

Artiste néo aquitain : Atelier et salle d’exposition du Centre d’artistes Vaste et Vague

Artiste gaspésien : Villa Minerva – annexe et rez-de-chaussée

 

Personnes référentes 

Camille Masson-Talansier, plasticienne, vice-présidente d’Arcad— Nouvelle-Aquitaine

Guylaine Langlois, directrice Centre d’artistes Vaste et Vague — Gaspésie

 

Liens :

 

vasteetvague.ca/2019/06/17/communique-directrice-pays-basque

vasteetvague.ca/le-centre/residences

vasteetvague.ca/barachoisinsitu

arcad64.fr/residence-dartiste.html

bitamine.net

musee-basque.com

À PROPOS DU CENTRE D'ARTISTES VASTE ET VAGUE
Le Centre d’artistes Vaste et Vague soutient la recherche, l’expérimentation, la production et la création en arts actuels en Gaspésie.

 

Fondé en 1990, le Centre d’artistes Vaste et Vague privilégie la recherche et l’expérimentation dans les pratiques et les modes de diffusion en art actuel. Son rôle actif à l’échelle régionale, provinciale, nationale et internationale s’appuie sur un programme de résidences de recherche et création ainsi que sur des modes de diffusion variés : productions et expositions intra ou extra-muros, évènements, plateformes numériques et publications.

 

Depuis 2018, le Centre a ouvert un Bureau satellite à Percé dans le but d’augmenter ses actions dans la MRC du Rocher-Percé.  En plus de coordonner la Biennale Barachois In Situ, l’équipe du Bureau satellite a pour mandat de développer des projets novateurs et de soutenir la production et la diffusion en art actuel dans l’est de la péninsule gaspésienne.

À PROPOS D'ARCAD

A.R.C.A.D Association de Rencontre pour la Création Artistique et son Développement

 

Depuis 2003, Arcad, Association de Rencontre pour la Création Artistique, a vocation d’être à l’écoute des artistes professionnels ou émergents, dans leur cheminement artistique comme dans le développement de leur activité. Plasticiens, artistes du spectacle vivant ont besoin que s’établissent des passerelles entre eux et les publics, entre l’art et le marché. Arcad joue ce rôle d’intermédiaire.
Arcad intervient dans le champ de la création, de la diffusion et de la médiation.

 

Ainsi, au fil du temps et du fait de son activité, Arcad a acquis une reconnaissance, comme structure référente en arts visuels dans les Pyrénées-Atlantiques et comme structure correspondante de La Maison des Artistes en Aquitaine.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Personnes référentes 

Camille Masson-Talansier, plasticienne, vice-présidente d’Arcad— Nouvelle-Aquitaine

Arcad :  +33 09 86 28 40 40 / [email protected] / arcad64.fr

 

Guylaine Langlois, directrice du Centre d’artistes Vaste et Vague — Gaspésie

Centre d’artistes Vaste et Vague : +1 (418) 364-3123 / [email protected] / vasteetvague.ca

PARTENAIRES

Logos Gaspésie
Logos basques