Dernières nouvelles
Centre de documentation

CENTRE DE DOCUMENTATION

Le Centre d’artistes Vaste et Vague possède un fonds diversifié de publications en arts visuels. Consultez les listes en cliquant sur les boutons ci-dessous :

REVUES ET MAGAZINES SPÉCIALISÉS

Francophones

 

  • Art Le Sabord
  • Ciel Variable
  • Espace Sculpture
  • ETC
  • ESSE
  • Inter-Art actuel
  • La vie des arts
  • Magazine Gaspésie
  • Parachute
  • Parcours

Anglophones

 

  • Art Now
  • BlackFlash
  • Border Crossing
  • Canadian art
  • Fuse Magazine
  • MIX

PUBLICATIONS PRODUITES PAR LE CENTRE

CARNET DE SÉJOUR
2014, 52 pages

Carnet de sejour

La publication Carnet de séjour fait suite à l’évènement Séjour temporaire | altération provisoire où l’expérience vécue, le tourisme et l’art contemporain s’approfondissent dans les réflexions posées par les trois auteurs, la commissaire, Marie-Hélène Leblanc, Guillaume Adjutor Provost et Patrice Loubier. La direction de la publication a été assurée par Marie-Hélène Leblanc.

20 $ prix régulier
10 $ pour les membres

Barrachoa – Symposium de sculpture et d’installation in situ, 1997, 48 pages

barrachoa

Au mois d’août de l’an 1997, à l’invitation du Centre d’artistes Vaste et Vague, douze artistes se réunissent à Carleton-sur-Mer, dans la Baie-des-Chaleurs, en Gaspésie.

 

Pendant deux, en étroit contact avec la population de l’endroit, ils réaliseront des œuvres in situ et des performances en relation avec l’environnement du barachois de Carleton-sur-Mer.

Consultation seulement

TENT’ART Rencontre d’Art
Été 2007, plaquette

TENT'ART

Dans le cadre de cette Rencontre d’Art, huit projets ont été simultanément réalisés par neuf artistes, dans 7 lieux disséminés dans la Baie-des-Chaleurs : des campings à Escuminac, Miguasha, Carleton-sur-Mer, Caplan et Bonaventure, une Auberge à New-Richmond et l »environnement immédiat du Quai des arts, à Carleton-sur-Mer. Il apparaissait intéressant, pour le centre d’artistes Vaste et Vague, de développer une activité surprenante et inusitée pour son collectif 2007. Ces projets ont été créés dans le but de rendre plus accessibles les recherches et créations des artistes membres du centre. La création in situ vulgarise et décloisonne l’art actuel et le territoire gaspésien se prête parfaitement à ce type d’intervention qui lie la création, l’environnement et le quotidien. Les projets ont été réalisés avec l’intention de suscité une réflexion autours de certain thèmes comme : la communauté, l’appartenance, l’environnement, les vacances et la famille. La thématique de Tent’Art offrait une richesse d’interprétation et de questionnement, mais renfermait aussi sa part de ludique. La plus grande retombée significative de cette Rencontre d’Art se mesure en contact humain. Cet « envahissement » du territoire par le Centre d’artistes Vaste et Vague a permi de tisser des liens avec les gens de chez-nous, des voisins, des visiteurs. Artistes : Médéric Boudreau Céderick Charland Fernande Forest Maryse Goudreau Francine Laberge Gilles Pître Dory’s Tremblay Jean-Yves Vigneau et Denise Voyer Commissaires: Jacques Bérubé et Céline Boucher.

Gratuit

H2O MA TERRE
2004, 95 pages

H2O Ma terre

Du 12 au 25 août 2002, le Centre d’artistes Vaste et Vague a été l’hôte d’une rencontre internationale d’art in situ. 21 artistes invités produisirent une cinquantaine d’oeuvres originales. Germain Lafleur, le commissaire, a voulu avec H2O MA TERRE réaliser un événement artistique écologique. Les artistes étaient invités à « explorer les différents aspects de l’eau sur Terre dans sa dimension symbolique, son rôle socio-historique et sa fonction écologique dans la singularité du paysage de Carleton-sur-Mer » . L’événement s’avéra une rencontre inter-nations puisqu’elle réunissait des artistes d’origines québécoise, acadienne, micmaque, crie, allemande, australienne, française et belge.

5 $

Bonjour Françoise

1990, 44 pages

Bonjour Françoise

Bonjour Françoise, est un évènement in situ réalisé à Port-Daniel à l’été 1990. L’exposition itinérante a été réalisée par 13 artistes. Cet évènement se voulait un hommage à la poète et artiste Françoise Bujold (1933-1981), native de Bonaventure à qui on doit sans doute les plus beaux textes sur la Gaspésie.

Consultation seulement