Dernières nouvelles
KONOPKA et SAFDIE

Bogdan Konopka, France
Infiniment grand, infiniment petit | Exposition de photographies

et

Sylvia SAFDIE, Montréal (Québec)
Amzrou / Morocco (Amzrou, Maroc) 

Collaboration avec Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie
13 juillet au 22 août 2015

Bogdan Konopka, Paris (France)

INFINIMENT GRAND, INFINIMENT PETIT…

 

Bogdan Konopka a réalisé une résidence de création en septembre 2014 sur le territoire gaspésien. Le résultat de son projet est présenté en 2015, lors de la 6e édition des Rencontres.

 

« Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. »

 

Nicolas Bouvier, L’usage du monde

 

« Fleuve mer, grève où dorment par centaines bois enchevêtrés, racines argentées, algues visqueuses aux grains gonflés, carapaces de crabes des neiges et d’oursins verts
Remous et tempêtes escarmouchent l’arche dorée d’un même gris égal
Chemins-routes déserts transpercent les forêts giboyeuses, alunissent sur des ciboires aux noms célestes
Rivières perlées où se chamboule le chaos nature en sons joyeux
Collines ridées par l’eau-serpent au creux des veines éclatées
Balises humaines miniatures rescapées d’un effacement devant l’oubli
Gaspésie notre intime, infiniment grand, infiniment petit. »

 

Jacqueline Konopka

 

(Source: Photo Gaspésie)

Né en 1953, Bogdan Konopka vit et travaille à Wroclaw (Pologne) où, après une formation de photochimiste, il exerce la photographie appliquée au sein du laboratoire de l’École polytechnique de Wroclaw.

 

  • Site de la galerie Françoise Paviot représentant Bogdan Konopa: paviotfoto.com
Sylvia Safdie, Montréal (Québec)

AMZROU / MOROCCO (AMZROU, MAROC)

 

« Cette série marocaine s’intéresse aux Berbères juifs du sud du Maroc, qui y ont vécu plus de 2500 ans. L’œuvre est une évocation poétique d’un lieu et témoigne de la dispersion d’une société de son lieu d’origine. Ce travail est le fruit de recherches, d’entretiens et de plusieurs voyages que j’ai réalisés depuis 1981 dans le sud du Maroc et qui ont mené à une série de vidéos, de photographies et de dessins. J’ai choisi pour cette présentation une série de vidéos et de photographies sur Amzrou.

 

« Amzrou est une casbah de la vallée du Drâa, aux portes du désert saharien, dans le sud du Maroc. Pendant plus de 2500 ans, elle a abrité une grande communauté juive, qui a vécu pendant des siècles en harmonie avec les tribus berbères locales. De nos jours, les membres de la tribu draouis sont les seuls occupants de la casbah et ils habitent les maisons du mellah, le quartier où habitaient les résidents juifs dans les villes marocaines.

 

« La synagogue est située au numéro 8 du mellah, au cœur du quartier. Elle a été construite il y a environ 800 ans et a été abandonnée lorsque les Juifs sont partis. Les familles draouis locales l’ont utilisée comme un four pour y cuire des aliments, les cendres ayant taché de noir les murs et le sol. Aujourd’hui, Mbark, un gardien, ouvre la porte de la synagogue aux visiteurs en échange d’un montant d’argent. Depuis que les dernières familles ont émigré en 1958, la mémoire de la communauté est maintenant préservée par ses membres les plus âgés et par les lieux qu’ils ont un jour occupés. »

 

Sylvia Safdie

 

(Source : Photo Gaspésie)

Née en 1942 à Aley, au Liban, Sylvia Safdie a vécu en Israël avant de s’installer au Canada en 1953.
Elle a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia en 1975. Elle habite à Montréal et son travail a été exposé au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Chine.