Dernières nouvelles
Vaste et Vague 2017 | LA CONCORDANCE DES TEMPS | 250e de Carleton-sur-Mer

PROGRAMMATION 2017 | LA CONCORDANCE DES TEMPS

dans le cadre des célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Le projet LA CONCORDANCE DES TEMPS – Carleton-sur-Mer, terre d’accueil, de mouvance et de transformation s’inscrit dans le cadre des célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer qui auront lieu en 2017. Ces célébrations revêtent un caractère particulier pour la communauté de Carleton-sur-Mer où se situe le Centre d’artistes Vaste et Vague. La « concordance » propose ainsi un accord parfait entre les saisons et l’identité locale : la mer, la montagne, l’accueil, la culture et le patrimoine.

 

La CONCORDANCE DES TEMPS s’inscrit en contrepoint des festivités officielles de la ville de Carleton-sur-Mer. Le Centre assure donc la production et la diffusion de quatre grands évènements associés aux quatre saisons soit hivernale, printanière, estivale et automnale. Les saisons seront liées par une réflexion transversale : Carleton-sur-Mer, terre d’accueil, de mouvance et de transformation. Le Centre offre une programmation diversifiée et participative.

 

Chaque saison développe une thématique particulière :

  • L’hiver – TENIR FEU ET LIEU
  • Le printemps – LE PRINTEMPS INTERMITTENT
  • L’été – ART ÉPHÉMÈRE
  • L’automne – OUVERTURE SUR LE MONDE

 

Pour la conception de cette programmation spéciale, le Centre a fait appel aux services professionnels de quatre commissaires indépendants.

EN COURS

PRINTEMPS | LE PRINTEMPS INTERMITTENT

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Printemps

Lysanne Thibodeau, commissaire

 

La saison du printemps porte sur les thèmes de l’éveil, de la mémoire et de l’identité. Le printemps insuffle la renaissance, l’espoir, la recrudescence et signale le changement. Sa lumière se déverse à travers les teintes du paysage qui se métamorphosent graduellement de leur ton monochrome aux couleurs pastel.

 

LE PRINTEMPS INTERMITTENT s’inscrit comme un scénario au passé, au présent et à l’avenir, des origines acadiennes dans la Baie-des-Chaleurs, aux liens familiaux qui se maintiennent aujourd’hui et à leur postérité.

 

Pour célébrer les 250 printemps de la ville de Carleton-sur-Mer, LE PRINTEMPS INTERMITTENT dévoile le travail d’artistes professionnels gaspésiens et celui de jeunes de la communauté, soulignant les liens acadiens d’hier et d’aujourd’hui tout en conviant le public à réfléchir sur la transmission des traditions au fil des générations.

 

Entre la mer et la montagne, entre le ciel et la terre, les couleurs printanières ajouteront à ce 250e anniversaire avant d’avoir été et de voir éclore l’été.

Élèves de l’école Antoine-Bernard, Carleton-sur-Mer DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT – Installation

Élèves de l’école Antoine-Bernard, Carleton-sur-Mer

DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT | Installation

Inauguration le jeudi 20 avril à 17 h
Exposition en évolution jusqu’au 27 mai 2017

Plus d’informations

Fernande FOREST | SOUVENANCE | Installation photographique

Fernande FOREST, Rimouski

SOUVENANCE | Installation photographique
Portraits poétiques d’Acadiens d’aujourd’hui

Vernissage le jeudi 20 avril à 17 h
Exposition du 20 avril au 27 mai 2017

Plus d’informations

À VENIR

Jean-François CAISSY | À L’ORIGINE | Installation vidéo

Jean-François CAISSY, Montréal

À L’ORIGINE | Installation vidéo

Vernissage le vendredi 2 juin à 17 h
Exposition du 2 juin au 1er juillet 2017

Plus d’informations

L’ÉTÉ | ART ÉPHÉMÈRE

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Été

Élaine LABRIE, idéatrice de la saison

Anjuna LANGEVIN, chargée de projet

 

La chaleur de l’été, portée par le souffle de l’air salin, ouvre sur l’éphémère. Les artistes sont invités à s’insérer dans le paysage de manière aérienne, flottante. La solidité du calcaire fait place à des formes parfaites, polies, comme par l’usure répétée du vent et de l’eau, qui recomposent le paysage. Le public peut lui aussi s’initier à l’in situ, à ces transformations subtiles et temporaires des espaces qui respectent l’écologie naturelle par des ateliers. Et, tandis que la topographie des lieux amène une réflexion ludique sur notre histoire, la résonance intime de l’héritage acadien et micmac est mise en relief par l’art performance.

Vaste et Vague | André LAPOINTE | PETITE TOPOGRAPHIE GASPÉSIENNE | Installation in situ

André LAPOINTE, Dieppe, NB

PETITE TOPOGRAPHIEGASPÉSIENNE | Installation in situ

7 juillet au 12 août 2017

Plus d’informations

Vaste et Vague | Edwige LEBLANC LE MUSÉE D’EDWIGE | Installation in situ

Edwige LEBLANC

LE MUSÉE D’EDWIGE | Installation in situ

Ouverture officielle le 12 août 2017 à 10 h

Fermeture officielle le 12 août à 18 h

Plus d’informations

Vaste et Vague | Rencontres internationales de la photograpgie Gaspésie | Sara A. Tremblay et Jean-François HAMELIN | ACHARNÉ, ACHARNÉ PAYSAGE

Sara A. TREMBLAY et Jean-François HAMELIN, Montréal

ACHARNÉ, ACHARNÉ PAYSAGE | Photographie

16 août au 23 septembre 2017

Collaboration – Rencontre internationales de la Gaspésie

 

Plus d’informations

L’AUTOMNE | OUVERTURE SUR LE MONDE

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Automne

Anjuna LANGEVIN, commissaire

 

L’OUVERTURE SUR LE MONDE s’initie, se vit puis déploie ses possibles. L’histoire de Carleton-sur-Mer est bordée de navires en partance. Cargos, barques à voile, canots d’écorce ou bateaux de pêche, ils sont symboles d’exil et d’envahisseurs, mais surtout d’espoir d’une vie meilleure, de prospérité et d’abondance. Les gens d’ici portent en eux-mêmes cette quête de l’ailleurs, le rêve de prendre le large. L’ouverture sur le monde leur a été nécessaire, salutaire. Elle se révèle dans un sens de l’accueil englobant, dans une curiosité pour la différence qui alimente la joie de vivre et invite aux rencontres.

 

L’automne de Carleton-sur-Mer est une saison de migration. Déménager la cuisine d’été, rentrer le bois pour l’hiver, fermer les auberges. Dire adieu à ces étrangers de passage, à ces gens qu’on avait adoptés, le temps d’un été. Alors que résonne la sirène du dernier navire en partance, la ville se replie lentement pour l’hiver.

 

Dans cette CONCORDANCE DES TEMPS où les saisons s’alignent aux traces de l’histoire, L’OUVERTURE SUR LE MONDE invite cinq artistes membres ou originaires de la région à visiter les résonances maritimes et migratoires de Carleton-sur-Mer.

 

Plus d’informations à venir

PASSÉ

L’HIVER | TENIR FEU ET LIEU

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Hiver

Caroline Loncol Daigneault, idéatrice de la saison hivernale

 

L’hiver suppose la gestation, la lumière contre l’obscurité, le souterrain (de la mort à la vie), l’incubation, la survie, le coeur, le ventre, l’humide, le lourd. Il suppose de ralentir, de se poser, de descendre, d’observer, de contempler.

 

L’hiver, les bulbes se cachent, les larves s’enterrent, les vers se retirent vers des couches plus profondes, des espèces migrent vers la chaleur.

 

Au sein des saisons de Vaste et Vague, l’hiver formera l’organe incubateur. Il s’agira dans ce segment hivernal de plonger dans les couches plus profondes de la création, celles qui ne se manifestent qu’à force de temps, de silence, d’écoute et d’introspection.

Vaste et Vague | LA CONCORDANCE DES TEMPS | HIVER | Nadia AÏT-SAÏD

Nadia AÏT-SAÏD, Pabos

TENIR FEU ET LIEU | Installation

Résidence 26 janvier au 10 mars 2017
Exposition du 10 au 25 mars 2017
Vernissage le 10 mars à 17h00

 

En savoir plus

LE PRINTEMPS | LE PRINTEMPS INTERMITTENT

NEIGE SUR NEIGE | Lancement printemps | LES ARPENTS VERTS

NEIGE SUR NEIGE | Projection

ARPENTS VERTS, Carleton-sur-Mer

Samedi 18 mars 2017

15 h | Activités familiales en plein air

18 h 30 | Projection de courts-métrages sur un écran de neige

Plus d’information

La programmation spéciale regroupée sous LA CONCORDANCE DES TEMPS s’inscrit dans les célébrations du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer par  « la tenue d’activités festives, inclusives, rassembleuses et novatrices qui témoignent de sa culture, de son identité et de son savoir-faire, tout en léguant un héritage significatif aux générations actuelles et futures. Le festif s’exprime dans les couleurs, la lumière, le dynamisme qu’il faut apporter à la programmation. Le festif doit s’exprimer chaque saison ; le plus grand défi est la saison hivernale, qui marque le début des Célébrations. »[1]

 

[1] Vision des Célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Logo 250e Carleton-sur-Mer