Dernières nouvelles
Marie-Claude DE SOUZA - LIEUX DITS - Installation toponymique - Legs au 250e

Marie-Claude DE SOUZA, Longueuil

LIEUX-DITS | Installations toponymiques

Inauguration le vendredi 22 septembre 2017 à 10 h 30, à la pointe Tracadigash de Carleton-sur-Mer

 

Legs dans le cadre du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer

Marie-Claude De Souza s’intéresse à l’imaginaire collectif et à sa transmission. Par des interventions dans l’espace public, l’artiste récolte des histoires, auprès de passants rencontrés au hasard des rues. De ces récits, elle dégage des lieux-dits : surnoms attribués à certains espaces sans qu’ils soient inscrits sur les cartes officielles. Par cette poétisation de nos milieux de vie, elle interroge notre rapport au territoire.

 

Dans le cadre des festivités du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer, Marie-Claude De Souza a été invitée par le Centre d’artistes Vaste et Vague à créer deux œuvres toponymiques en guise de legs à la municipalité.

 

Des enseignes ludiques, inspirées de l’esthétique signalétique, ont été érigées dans deux parcs, à la halte routière du secteur Saint-Omer ainsi qu’à la pointe Tracadigash. Ces deux installations permanentes représentant les traces de la véritable démarche, basée sur le bouche-à-oreille.

Durant plusieurs semaines, les citoyens ont été invités à découvrir et à perpétuer les histoires que l’artiste a récoltées, en s’infiltrant dans le quotidien de Carleton-sur-Mer : au fil des récits de chasse et pêche, entre le ronronnement des pick-up et le frétillement des maquereaux; avec des turn-up sur la batture, des cafés à 6 h du matin au motel; chemin faisant, sur les rangs de garnotte et dans certains villages fermés.

 

L’ensemble des récits recueillis sera mis en ligne sur le site topoesie.com, incluant quelques capsules audio. Vous pouvez en écouter une ici :

Cette démarche s’inscrit dans une perspective plus large, un ensemble de cycles de création, lui-même intitulé Topoésie, réalisé dans différentes villes du Québec et visant à réfléchir aux dynamiques territoriales.

L’artiste Marie-Claude De Souza a préparé un montage audio regroupant différents témoignages qui ont contribué à la création des deux oeuvres qui seront respectivement installées à la pointe Tracadigash de Carleton-sur-Mer ainsi qu’à la halte routière de Saint-Omer dans le cadre des célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer / 2017.

BIOGRAPHIE

 

Marie-Claude De Souza regarde des deux côtés de la poésie avant de la traverser. Elle parle aux inconnus puis monte dans leur voiture. C’est avec un parcours de plus de 5000 km en auto-stop sur les routes du Québec que s’amorce son cheminement : elle lit un même poème à des dizaines de chauffeurs qui l’ont accompagnée de Saint-Augustin-de-Woburn à Sept-Îles, de La Guadeloupe à Mont-Tremblant, de Gatineau à Trois-Pistoles… Depuis, elle cherche à déclencher des situations où l’art et la vie se confondent, à provoquer la collaboration et à cristalliser sa beauté sous une forme hybride, la poésie d’intervention.

 

Ses réflexions quant à l’appartenance au territoire et à la mobilisation citoyenne l’ont aussi menée à la gestion culturelle et au travail en éducation populaire autonome. Elle a contribué à fonder les Productions Langues pendues, un laboratoire de création volontairement positionné en banlieue, combinant littérature et arts de la parole. Initiatrice des activités Réseautage art et culture Montérégie, elle cherche à susciter la rencontre et à équilibrer, un tant soit peu, la forte attraction culturelle qu’exerce la métropole sur les villes avoisinantes. C’est ainsi qu’elle s’implique activement à la poétisation de ses milieux de vie, au sens propre et figuré.

 

En 2011, le Conseil montérégien de la culture et des communications lui décernait son prix Relève afin de souligner l’excellence de sa démarche menant la poésie « dans des champs encore inexplorés ». En 2015, elle était l’une des représentantes du Québec lors du Forum mondial de langue française (Liège, Belgique).

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Automne

L’AUTOMNE | OUVERTURE SUR LE MONDE

Anjuna LANGEVIN, commissaire

 

L’OUVERTURE SUR LE MONDE s’initie, se vit puis déploie ses possibles. L’histoire de Carleton-sur-Mer est bordée de navires en partance. Cargos, barques à voile, canots d’écorce ou bateaux de pêche, ils sont symboles d’exil et d’envahisseurs, mais surtout d’espoir d’une vie meilleure, de prospérité et d’abondance. Les gens d’ici portent en eux-mêmes cette quête de l’ailleurs, le rêve de prendre le large. L’ouverture sur le monde leur a été nécessaire, salutaire. Elle se révèle dans un sens de l’accueil englobant, dans une curiosité pour la différence qui alimente la joie de vivre et invite aux rencontres.

 

L’automne de Carleton-sur-Mer est une saison de migration. Déménager la cuisine d’été, rentrer le bois pour l’hiver, fermer les auberges. Dire adieu à ces étrangers de passage, à ces gens qu’on avait adoptés, le temps d’un été. Alors que résonne la sirène du dernier navire en partance, la ville se replie lentement pour l’hiver.

 

Dans cette CONCORDANCE DES TEMPS où les saisons s’alignent aux traces de l’histoire, L’OUVERTURE SUR LE MONDE invite cinq artistes membres ou originaires de la région à visiter les résonances maritimes et migratoires de Carleton-sur-Mer.

Le Centre remercie la Ville de Carleton-sur-Mer ainsi que la Caisse Desjardins de Tracadièche pour sa contribution financière au projet.

Logo Carleton-sur-Mer
Desjardins Tracadieche logo

L’OUVERTURE SUR LE MONDE fait partie de la programmation spéciale  LA CONCORDANCE DES TEMPS qui s’inscrit dans les célébrations du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer par  « la tenue d’activités festives, inclusives, rassembleuses et novatrices qui témoignent de sa culture, de son identité et de son savoir-faire, tout en léguant un héritage significatif aux générations actuelles et futures. Le festif s’exprime dans les couleurs, la lumière, le dynamisme qu’il faut apporter à la programmation. Le festif doit s’exprimer chaque saison […] »[1]

[1] Vision des Célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Logo 250e Carleton-sur-Mer