Dernières nouvelles
Fernande FOREST | SOUVENANCE | Installation photographique

Fernande FOREST, Rimouski

 

SOUVENANCE | Installation photographique
Portraits poétiques d’Acadiens d’aujourd’hui

 

Vernissage le jeudi 20 avril à 17h
Exposition du 20 avril au 27 mai 2017

 

Dans le cadre des festivités du 250e de Carleton-sur-Mer

Commissaire Lysanne Thibodeau

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Printemps

LE PRINTEMPS INTERMITTENT

Lysanne Thibodeau, commissaire

 

La saison du printemps porte sur les thèmes de l’éveil, de la mémoire et de l’identité. Le printemps insuffle la renaissance, l’espoir, la recrudescence et signale le changement. Sa lumière se déverse à travers les teintes du paysage qui se métamorphosent graduellement de leur ton monochrome aux couleurs pastel.

 

LE PRINTEMPS INTERMITTENT s’inscrit comme un scénario au passé, au présent et à l’avenir, des origines acadiennes dans la Baie-des-Chaleurs, aux liens familiaux qui se maintiennent aujourd’hui et à leur postérité.

 

Pour célébrer les 250 printemps de la ville de Carleton-sur-Mer, LE PRINTEMPS INTERMITTENT dévoile le travail d’artistes professionnels gaspésiens et celui de jeunes de la communauté, soulignant les liens acadiens d’hier et d’aujourd’hui tout en conviant le public à réfléchir sur la transmission des traditions au fil des générations.

 

Entre la mer et la montagne, entre le ciel et la terre, les couleurs printanières ajouteront à ce 250e anniversaire avant d’avoir été et de voir éclore l’été.

Dans le cadre de la programmation du 250e, Fernande Forest a réalisé un projet en art relationnel explorant l’histoire et la mémoire qui se conclut par une exposition de portraits d’Acadiens d’aujourd’hui.

 

À la suite d’une résidence au Centre d’artistes Vaste et Vague, la photographe est allée à la rencontre des gens de la communauté – trois générations de chaque famille – les invitant à répondre à la question : Quelle image de vos origines acadiennes s’inscrit dans votre mémoire ? Cette question leur a permis de nommer ce qui subsiste en eux du fait acadien, en plus de faire émerger quantité de réflexions, de souvenirs et d’anecdotes, qu’elle a enregistrés. Chaque entretien s’est conclu par une séance de portraits. Inspirée par l’authenticité des témoignages, l’artiste s’est appliquée à créer par photomontage, couche par couche, le portrait poétisé des personnes rencontrées.

Pour l’artiste, ce travail fait le pont entre le besoin de créer et celui de rejoindre l’autre. Ce qui l’intéresse le plus, c’est de faire ressortir la force vitale et la singularité qui se dégage de ses sujets, c’est ce qui transparaît à travers SOUVENANCE.

 

Les captations sonores qui ont servi de mémoire à l’artiste lors de la création des tableaux photographiques sont intégrées à l’œuvre. Le public a accès à des extraits évocateurs qui singularisent les personnes rencontrées et ajoutent une dimension supplémentaire au corpus d’œuvres.

SOUVENANCE dévoile de manière poétique la personnalité de ces Acadiens d’origine issus d’une communauté ancrée dans son environnement et son histoire.

De cette expérience, l’artiste nous confie « En allant vers eux, je suis allée vers ma propre histoire, vers ma propre souvenance à la rencontre de mes valeurs profondes. »

DÉMARCHE DE L’ARTISTE

 

La rencontre avec l’autre fait partie intégrante de l’œuvre de Fernande Forest. Elle travaille de façon intuitive avec ce que l’authenticité et la réalité de l’autre lui apportent tout en nourrissant son intention de rapprochement. Sa démarche personnelle et intime avec ses sujets, et l’acte photographique qui découle de cette expérience directe avec ces personnages lui permettent de développer un propos éloquent sur la beauté de la nature humaine, à travers les générations.

 

BIOGRAPHIE

 

Artiste acadienne originaire de Bonaventure et habitant aujourd’hui Rimouski, Fernande Forest réalise des expositions solos et de groupe depuis 1989. Ses œuvres ont été exposées in situ dans le cadre des Rencontres photographiques du Kamouraska (2015) et à Esprit-Saint, Curiosité forestière au cœur de l’érablière (2016). Ces dernières années, elle s’intéresse particulièrement à l’art relationnel : Fraternité/frater (2016), De moi à eux, d’eux à moi (2015) et Constellation d’enfants au Centre d’art de Kamouraska, Le Mur Troubadour présenté à la Galerie Léonard Parent à Rimouski (2015) le fût auparavant en France de 2012 à 2014 dans des lieux dédiés à l’art à Toulouse, Muret, Rodez et Cahors. Elle a réalisé plusieurs projets d’art public (1%).

À l’occasion du 250e, elle a été invitée à réaliser un projet d’exposition qui rend hommage au passé, au présent et à l’avenir aux Acadiens de Carleton-sur-Mer.

 

Pour en connaître plus sur le travail de l’artiste, vous pouvez consulter www.fernandeforest.net

LE PRINTEMPS INTERMITTENT fait partie de la programmation spéciale  LA CONCORDANCE DES TEMPS qui s’inscrit dans les célébrations du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer par  « la tenue d’activités festives, inclusives, rassembleuses et novatrices qui témoignent de sa culture, de son identité et de son savoir-faire, tout en léguant un héritage significatif aux générations actuelles et futures. Le festif s’exprime dans les couleurs, la lumière, le dynamisme qu’il faut apporter à la programmation. Le festif doit s’exprimer chaque saison […] »[1]

[1] Vision des Célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Logo 250e Carleton-sur-Mer