Dernières nouvelles
Marie-Andrée CORMIER, Québec LA MAISON DEVANT CHEZ TOI | Installation

Marie-Andrée CORMIER, Québec

LA MAISON DEVANT CHEZ TOI | Installation

Vernissage le vendredi 10 novembre
Exposition jusqu’au 15 décembre 2017

« Étrange situation, les espaces qu’on aime ne veulent pas toujours être enfermés ! Ils se déploient. On dirait qu’ils se transportent aisément ailleurs, en d’autres temps, dans des plans différents de rêves et de souvenirs. » 1

 

Dans son travail, l’expérience du quotidien bascule dans un tout autre univers quand elle est mise en relation avec l’espace et le temps au sein de l’installation vidéo. Marie-Andrée Cormier crée des mises en scène qui sont présentées pour laisser parler ce que nous ne voyons pas d’emblée, comme si les actions répétées étaient, dans ses vidéos, une manière nouvelle d’occuper l’espace et de marquer le temps.

 

 

 

1 Gaston Bachelard, La poétique de l’espace, Paris, Quadrige, 2004, p.63

Avec une approche intime et poétique, Marie-Andrée Cormier a voulu faire le portrait d’un regard. Celui qu’on porte sur l’extérieur depuis sa fenêtre. Un regard qui part de soi pour s’ouvrir à l’autre dans un mouvement aussi continu que l’horizon. Un regard sur les personnes que l’on croise. L’autre devient un paysage qu’on explore par l’intermédiaire d’une succession d’instants que nous observons au quotidien. Pourtant, ce regard ne se déploie pas sans effort. Comme un nageur voulant se tenir la tête hors de l’eau, il faut maintenir un certain équilibre pour reprendre son souffle. Ce souffle est l’étrange mariage entre l’ici et l’ailleurs. Cette installation vidéo propose une réflexion sur le chez soi. Un chez soi tangible, natal, d’adoption ou bien un chez soi qui ne peut se contenter d’être fixé dans un lieu. Un chez soi ailleurs qui prend forme à travers l’histoire, le territoire, la famille ou bien à travers une communauté. Du connu de chez soi, on doit rester éveillé à ce qui nous est étranger, maintenir son regard et sa porte ouverte à l’inconnu qui deviendra peut-être un espace de poésie et de liberté.

 

 

BIOGRAPHIE

 

Marie-Andrée Cormier est originaire de New Richmond en Gaspésie. Elle a complété une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. Depuis 2006, elle a présenté ces œuvres dans plusieurs centres d’artistes au Québec, au Musée d’art contemporain de Montréal ainsi qu’au Musée national des beaux-arts du Québec. En 2015, elle étudia en cinéma et commença une nouvelle carrière en parallèle et complémentaire à sa pratique artistique.

 

 

1 Gaston Bachelard, La poétique de l’espace, Paris, Quadrige, 2004, p.63

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Automne

L’AUTOMNE | OUVERTURE SUR LE MONDE

Anjuna LANGEVIN, commissaire

 

L’OUVERTURE SUR LE MONDE s’initie, se vit puis déploie ses possibles. L’histoire de Carleton-sur-Mer est bordée de navires en partance. Cargos, barques à voile, canots d’écorce ou bateaux de pêche, ils sont symboles d’exil et d’envahisseurs, mais surtout d’espoir d’une vie meilleure, de prospérité et d’abondance. Les gens d’ici portent en eux-mêmes cette quête de l’ailleurs, le rêve de prendre le large. L’ouverture sur le monde leur a été nécessaire, salutaire. Elle se révèle dans un sens de l’accueil englobant, dans une curiosité pour la différence qui alimente la joie de vivre et invite aux rencontres.

 

L’automne de Carleton-sur-Mer est une saison de migration. Déménager la cuisine d’été, rentrer le bois pour l’hiver, fermer les auberges. Dire adieu à ces étrangers de passage, à ces gens qu’on avait adoptés, le temps d’un été. Alors que résonne la sirène du dernier navire en partance, la ville se replie lentement pour l’hiver.

 

Dans cette CONCORDANCE DES TEMPS où les saisons s’alignent aux traces de l’histoire, L’OUVERTURE SUR LE MONDE invite cinq artistes membres ou originaires de la région à visiter les résonances maritimes et migratoires de Carleton-sur-Mer.

L’OUVERTURE SUR LE MONDE fait partie de la programmation spéciale  LA CONCORDANCE DES TEMPS qui s’inscrit dans les célébrations du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer par  « la tenue d’activités festives, inclusives, rassembleuses et novatrices qui témoignent de sa culture, de son identité et de son savoir-faire, tout en léguant un héritage significatif aux générations actuelles et futures. Le festif s’exprime dans les couleurs, la lumière, le dynamisme qu’il faut apporter à la programmation. Le festif doit s’exprimer chaque saison […] »[1]

[1] Vision des Célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Logo 250e Carleton-sur-Mer