Dernières nouvelles
Stephan JEROME, Gesgapegiag LES OUTILS DE MON PÈRE | MY FATHER’S TOOLS Installation, démonstration et atelier de vannerie

Stephan JEROME, Gesgapegiag

LES OUTILS DE MON PÈRE | MY FATHER’S TOOLS | Installation, démonstration et atelier de vannerie

Vernissage le vendredi 6 octobre

Exposition 6, 7 et 8 octobre 2017

Collaboration avec le festival La Virée

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Automne

L’AUTOMNE | OUVERTURE SUR LE MONDE

Anjuna LANGEVIN, commissaire

 

L’OUVERTURE SUR LE MONDE s’initie, se vit puis déploie ses possibles. L’histoire de Carleton-sur-Mer est bordée de navires en partance. Cargos, barques à voile, canots d’écorce ou bateaux de pêche, ils sont symboles d’exil et d’envahisseurs, mais surtout d’espoir d’une vie meilleure, de prospérité et d’abondance. Les gens d’ici portent en eux-mêmes cette quête de l’ailleurs, le rêve de prendre le large. L’ouverture sur le monde leur a été nécessaire, salutaire. Elle se révèle dans un sens de l’accueil englobant, dans une curiosité pour la différence qui alimente la joie de vivre et invite aux rencontres.

 

L’automne de Carleton-sur-Mer est une saison de migration. Déménager la cuisine d’été, rentrer le bois pour l’hiver, fermer les auberges. Dire adieu à ces étrangers de passage, à ces gens qu’on avait adoptés, le temps d’un été. Alors que résonne la sirène du dernier navire en partance, la ville se replie lentement pour l’hiver.

 

Dans cette CONCORDANCE DES TEMPS où les saisons s’alignent aux traces de l’histoire, L’OUVERTURE SUR LE MONDE invite cinq artistes membres ou originaires de la région à visiter les résonances maritimes et migratoires de Carleton-sur-Mer.

Dans son atelier de Gesgapegiag, Stephan Jerome poursuit la fabrication de paniers traditionnels mi’gmaq. Ces connaissances artistiques sont transmises de père en fils depuis plusieurs générations. Ce savoir-faire ancestral, ainsi que les outils traditionnels utilisés, seront mis en exposition au Centre d’artistes Vaste et Vague. De plus, l’artiste offrira des ateliers et des démonstrations de vannerie le samedi 7 et le dimanche 8 octobre 2017.

 

La particularité qu’a Stephan Jerome, c’est qu’il maîtrise tout le processus de fabrication des paniers. Du choix de l’arbre jusqu’à la création de rubans souples, les techniques sont nombreuses et chaque détail est important.

« Il faut écouter le bois, le sentir pour s’assurer qu’il n’y ait pas de champignons à l’intérieur, il faut qu’il ait poussé dans des conditions optimales », explique-t-il.

Il récolte son frêne noir le long de la rivière Cascapédia, où il doit avoir poussé sous un couvert de feuillus, loin des cèdres qui boivent beaucoup d’eau, dans un sol sablonneux. C’est aussi un travail éprouvant physiquement : de la récolte du bois au tressage des paniers.

''We listen to the wood, feel it to make sure that there are no mushrooms inside, it has to grow in optimal conditions.'' says the artist.

He harvests his black ash tree along the Cascapedia river, where hit must have grown under a place setting of broad-leaved trees, far from the cedars which need a lot of water in a sandy soil. It is also very demanding physically physically : from the harvest of the wood to the plaiting of baskets.

Stephan JEROME, Gesgapegiag

MY FATHER’S TOOLS | LES OUTILS DE MON PÈRE

Installation, demonstration and wickerwork workshop

Opening of the exhibition on Friday, October 6th at 4:30 PM

 

Collaboration with the festival La Virée

 

In his workshop of Gesgapegiag, Stephan Jerome pursues the manufacturing of traditional mi’gmaq baskets. This artistic knowledge is passed on from generations. This ancestral knowledge, as well as the used traditional tools, will be put on exhibition. Furthermore, the artist will offer workshops and demonstrations of basketwork on October 7th and 8th, 2017.

 

Stephan Jerome’s particularity is that he masters all the manufacturing process of the baskets. From the choice of the tree until the creation of flexible ribbons, techniques are numerous and every detail is important.

Le Centre remercie la Ville de Carleton-sur-Mer pour sa contribution financière au projet.

Logo Carleton-sur-Mer

L’OUVERTURE SUR LE MONDE fait partie de la programmation spéciale  LA CONCORDANCE DES TEMPS qui s’inscrit dans les célébrations du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer par  « la tenue d’activités festives, inclusives, rassembleuses et novatrices qui témoignent de sa culture, de son identité et de son savoir-faire, tout en léguant un héritage significatif aux générations actuelles et futures. Le festif s’exprime dans les couleurs, la lumière, le dynamisme qu’il faut apporter à la programmation. Le festif doit s’exprimer chaque saison […] »[1]

[1] Vision des Célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Logo 250e Carleton-sur-Mer