Mathieu SAVOIE : LOVESICK BOY| Collages photographiques | Vaste et Vague | Programmation 2019

LOVESICK BOY | Collages photographiques

Mathieu SAVOIE | Provenance : Matane, Québec

 

Vernissage le samedi 25 mai, dès 17 h | Bienvenue à tous !

EXPOSITION | 25 MAI / 14 JUIN 2019 | Carleton-sur-Mer

Lundi au vendredi : 9 h – 16 h | Vendredi soir : 18 h – 20 h
Samedi : 13 h – 16 h | Dimanche : Fermé
GRATUIT – BIENVENUE À TOUS !

LOVESICK BOY est né d’un désir de manipuler davantage l’image photographique et d’explorer les interactions entre différents médiums. Cette approche picturale tirée de la technique mixte demeure suggestive et narrative. Les collages, mixés par une variété de trouvailles de brocante comme des ouvrages des années 1800-1900, des partitions de musique antiques et bien d’autres matières hétéroclites, fusionnent ainsi différentes époques. Les photographies, détentrices premières de la facture graphique, sont puisées de sources diverses allant d’archives familiales, de photos sur plaque de verre, de découpures de journaux anciens ou bien de pièces personnelles prises analogiquement et numériquement. Elles se voient altérées par les logiciels puis imprimées sur de vieilles feuilles, des sacs de papier et autres matières éphémères. Cette alliance marie le passé et le présent, l’oublié et le devenir. L’image opère de façon linéaire à travers plusieurs tableaux-collages et temporalités du siècle dernier à aujourd’hui. À partir de cette pluralité de photographies, Mathieu SAVOIE compose une narrativité navigante entre l’univers de l’amour et du deuil tout en se basant sur le titre de cette chanson d’époque qu’est Lovesick Boy, trouvé par hasard dans un des livrets. Ses images, issues d’un passé inconnu, sont pour lui, l’opportunité de fabuler un vécu imaginaire. Devant l’absence d’information disponible pour connaître leurs origines, la temporalité humaine et les sentiments sont plus malléables.

 

Les essais-erreurs graphiques, résultats des collages finaux, ont également pris une forme de réflexion poétique avec l’écriture et l’assemblage de courtes phrases ou de syntagmes. Elles entraînent dans la lecture de la série, une structure narrative. Une lecture individuelle des images mène à une expérience réflective, à une conclusion personnelle, à une ouverture d’esprit sur le deuil ou de sa disparition. Des symboliques dissimulées ici et là, faisant référence au vécu de l’artiste, sont subtilement proposées aux spectateurs. Dominées par le désir d’expression, les photos deviennent le rythme de passage entre les dits et les non-dits des écrits poétiques.

 

Les assemblages préalablement numérisés sont imprimés sur du papier photo archive. Les tirages au jet d’encre font revivre les époques par l’aspect et le toucher velouté de ce type de papier Beaux-Arts traditionnel 100 % coton. Proposé avec des bords frangés rappelant la fragilité sentimentale de la thématique et du geste rude des interventions effectuées. Il redonne vie aux collages initiaux grâce à sa surface texturée.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

Artiste médiateur vivement actif dans sa communauté, il est propulsé par l’envie de mener à terme des projets rassembleurs, élargir la conscience sociale face à nos relations interpersonnelles tout en conscientisant l’éducation artistique sur diverses générations. Parallèlement, il est travailleur culturel dans un centre d’artistes depuis plus de six ans, il utilise l’art afin de développer localement le contenu social et la vitalité culturelle de son milieu. Depuis la fin de ses études en arts et en photographie, son travail a fait l’objet de plusieurs expositions en galerie, dans la place publique de même qu’en festival comme celui de PHOS, évènement sur l’image.

 

Sa pratique est caractérisée par la mise en place d’œuvres éphémères abordées par la photo, le collage et même l’installation visuelle et sonore. Il est un acteur du milieu engagé, mais surtout il provoque les discussions par l’entremise de ses actions et de leurs thématiques sociologiques. Son approche artistique est portée sur l’observation des comportements humains et les singularités du quotidien dans lesquelles nous cohabitons. Il vise à partager ses interrogations sur notre époque et sur les enjeux qui la façonnent. Ce faisant, au fil de ses créations, son attention s’est tournée vers nos comportements sociétaux, notre persistante recherche identitaire, nos caractéristiques complexes et énigmatiques.

 

À l’intérieur d’une réalité singulière, ses images se présentent comme des espaces libres d’imagination, une poésie visuelle. Elles sont transcrites par une douceur, une légèreté, une franchise des moments uniques. Avec un certain ludisme et une liberté d’expression, ses créations relatent, dans le fond et la forme, à la fois l’esprit cartésien et irrationnel de l’humain. Au plan esthétique, elles semblent isolées, flottant dans une poésie imaginaire, mais aussi dans une réalité crue, une nudité de l’âme. Sa production est en lien direct avec les questionnements et le regard qu’il porte sur autrui et sur lui-même. Elle reflète en conséquence un processus d’introspection. Mathieu Savoie travaille tant à l’aide du numérique qu’avec la méthode argentique.

 

BIOGRAPHIE

Mathieu SAVOIE : LOVESICK BOY| Collages photographiques | Vaste et Vague | Programmation 2019

Mathieu Savoie est un artiste photographe originaire de la Baie-des-Chaleurs. Sa pratique touche aussi bien la photo argentique, numérique que la vidéo. Depuis la fin de ses études en photographie au Cégep de Matane en 2013, son travail a fait l’objet de plusieurs expositions en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent. Il travaille à l’Espaces F, un centre d’artistes situé à Matane, depuis 6 ans.

PRIX ET DISTINCTIONS

 

2015 Prix Ensemble contre l’intimidation décerné par le premier ministre du Québec à l’Assemblée nationale du Québec

2015 Prix et bourse art et culture du Gala de reconnaissance des initiatives jeunesse de la Matanie 2015

2014 Prix et bourse art et culture du Gala de reconnaissance des initiatives jeunesse de la Matanie 2014