Thomas LANFRANCHI | CIEL DE NEIGE | Résidence de création et performance

CIEL DE NEIGE  | Résidence de création et performances

Thomas LANFRANCHI  | Provenance : Bayonne, France

RÉSIDENCE | 4 FÉVRIER / 1er MARS 2019 | Carleton-sur-Mer

Performances à Carleton-sur-Mer et Percé | Dates et lieux à venir

Thomas Lanfranchi réalise de grandes formes géométriques volantes. La résidence de création au Centre d’artistes Vaste et Vague lui permet de concevoir une forme sculpturale multiple, à 15 éléments, dont la seule fonction est d’exister lors d’une performance extérieure.

 

L’artiste documente ses actions par le biais de la photographie et de la vidéo lors de cette « ultime » performance ou il tente de faire voler sa sculpture sur le Barachois de Carleton-sur-Mer.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

Thomas Lanfranchi occupe une place singulière dans le paysage contemporain. Son idée a toujours été de partager des postulats à l’écoute des phénomènes naturels et humains, afin de créer par des moyens simples à la portée de tous, des formes qui se perpétuent par l’expérience. Les formes volantes et les dessins qui accompagnent journalièrement l’artiste lors de leur confection ne trouvent leur existence que dans la fragilité et la fugacité du moment. Au cours des années, la vidéo et la photo restent les seuls témoignages de ses performances.

 

 

BIOGRAPHIE

 

Né à Marseille en 1964, il est attiré dès l’enfance par l’évanescence et l’immensité du ciel ainsi que par les histoires qu’il peut entendre, voir ou lire concernant les phénomènes célestes lumineux d’origine extraterrestre, religieuse ou autres… courant de pensée que notre postmodernité assimile encore au paranormal. En 1985, il intègre l’école des Beaux Arts de Marseille Luminy. En 1991, il suit un post-diplôme à la Düsseldorf Kunst Akademie dans atelier de Joseph Kosuth.
La même année, il commence à montrer de manière itinérante, la performance « cube de nuage », action où seul et parfois à plusieurs, il essaye de déplacer la matière d’un nuage par le truchement de l’esprit pour lui donner la forme d’un cube. À partir de cette première performance, base de ses recherches, il poursuit depuis 1992 en France ou à l’étranger des activités artistiques où le dessin et la sculpture/performance jouent tour à tour un rôle central.
En 2008, première exposition personnelle à la galerie Semiose/Paris. En 2012, « Une guêpe dans le k-way, rencontre du second et troisième type en Gascogne » est publié par les éditions Sémiose à Paris.

 

 

Lien :

dda-aquitaine.org/fr/thomas-lanfranchi