Dernières nouvelles
Élèves de l’école Antoine-Bernard, Carleton-sur-Mer DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT – Installation

Élèves de l’école Antoine-Bernard, Carleton-sur-Mer

DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT | Installation

Inauguration jeudi le 20 avril 2017 à 17 h
Exposition en évolution jusqu’au 27 mai 2017

Dans le cadre des festivités du 250e de Carleton-sur-Mer

Commissaire Lysanne Thibodeau

Vaste et Vague - LA CONCORDANCE DES TEMPS - Printemps

LE PRINTEMPS INTERMITTENT

Lysanne Thibodeau, commissaire

 

La saison du printemps porte sur les thèmes de l’éveil, de la mémoire et de l’identité. Le printemps insuffle la renaissance, l’espoir, la recrudescence et signale le changement. Sa lumière se déverse à travers les teintes du paysage qui se métamorphosent graduellement de leur ton monochrome aux couleurs pastel.

 

LE PRINTEMPS INTERMITTENT s’inscrit comme un scénario au passé, au présent et à l’avenir, des origines acadiennes dans la Baie-des-Chaleurs, aux liens familiaux qui se maintiennent aujourd’hui et à leur postérité.

 

Pour célébrer les 250 printemps de la ville de Carleton-sur-Mer, LE PRINTEMPS INTERMITTENT dévoile le travail d’artistes professionnels gaspésiens et celui de jeunes de la communauté, soulignant les liens acadiens d’hier et d’aujourd’hui tout en conviant le public à réfléchir sur la transmission des traditions au fil des générations.

 

Entre la mer et la montagne, entre le ciel et la terre, les couleurs printanières ajouteront à ce 250e anniversaire avant d’avoir été et de voir éclore l’été.

DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT présente une installation collective en évolution de 250 vire-vent en carton évoquant le cri du printemps, réalisée par les élèves de l’école Antoine-Bernard et supervisée par leur enseignante en arts plastiques.

 

À cette installation s’ajoute un visuel photographique documentant le processus pédagogique de la création qui rend hommage à la ville de Carleton-sur-Mer.

 

DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT se veut en concordance avec l’œuvre évolutive de l’exposition hivernale précédente, Tenir feu et lieu de Nadia Aït-Saïd. Alors que sa collection de foulards récoltés dans la communauté fut assemblée et étalée au sol comme une immense courtepointe, DU PRINTEMPS NOIR ET BLANC AU FLAMBOYANT est une installation créative d’une accumulation de vire-vent qui se transforme au fil des semaines.

Les premières oeuvres exposées sont celles en noir et blanc, rappelant les teintes de la nature du début du printemps. Viennent se juxtaposer celles aux couleurs vives pour compléter l’installation. En tout, 250 vire-vent se déploient dans l‘espace du Centre en l’honneur du 250e de la ville.

 

L’idée de départ : trouver des images représentant la communauté, les dessiner sur carton, puis les façonner sous forme de vire-vent individuels pour ensuite les assembler et créer une installation dans l‘espace. Objet simple à fonction décorative et ludique, le vire-vent tourne au gré du vent. Il est utilisé ici comme élément rassembleur dans l’idée de faire participer une centaine de jeunes de la communauté à un projet artistique et printanier.

L’USINE À VIRE-VENT

« En tant qu’enseignante en arts plastiques à l’école Antoine-Bernard, j’aime plus que tout ouvrir les portes de ma classe et offrir à mes élèves l’opportunité de participer à des projets de la collectivité. Cette invitation à cocréer un projet spécifique en lien avec le 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer est une occasion unique de créer et de travailler avec le Centre d’artistes Vaste et Vague. La classe d’art est devenue une véritable usine à vire-vent, où chacun devait rendre hommage à la ville de Carleton-sur-Mer à travers sa création. » Renée HENRY, enseignante

 

« Tracer, dessiner, couper, plier et recommencer ! Des dizaines et des dizaines de fois, nous, les jeunes de Carleton-sur-Mer, avons fait cela avec plaisir, pour vous éblouir avec des objets, bâtiments et événements qui composent notre petite ville de la Gaspésie. Poissons, bateaux, motifs, etc. composent d’amples vire-vent accrochés dans les airs, tous là pour rendre hommage à notre magnifique ville. » Ève-Sophie LEBLOND, secondaire 2

ÉLÈVES PARTICIPANTS

Camille Allain, Amélie Allard, Kelly-Ann Allard, Alexa Appleby Landry, Émile Arsenault, Gabriel Arsenault, Samuel Arsenault, William Audet, Alexis Barbeau-Savoie, Camille Barriault, Simon Bernard, Thomas Berthelot, Aurélia Blais, Félix Blais, Nikita Blais, Vincent Bolduc, Guillaume Bond, Mary Boudreau-Bourque, Eve-Amélie Boudreau, Juliane Boudreau, Juliane Boudreau, Marc-André  Boudreau, Mégane Boudreau, Pierre-Thomas Boudreau, Luce Bourdages, Marie Bujold, Émiliane Carli, Marina Cassivi, Émile Chartier-Thibault, Léa Chartier-Thibault, Catherine Chevarie, Ziggy Chicoine, Laurie Cormier, Bobbie Lee Coull, Noémie Coulombe, Thomas-Samuel Cyr, Kim Daigle, Emil Delépine, Émie Deslauriers, Erika Dubé Pitts, Audrée Dubé, Émilie Durette, Éloïse Fallu Landry, Thomas Féret, Alex Gallant, Britany Gallant, Félix Gallant, Jennifer Gaul, Cindy Gosselin, Charles Goulet, Amélie Groulx, Alexis Guenette, Megan Guérette, Étienne Guité, Justine Guité, Ève-Emilie Houle, Ève Isabelle, Alice Joncas, Audrey-Anne Labillois, Océane Labrie, William Lacombe, Jason Landry, Lou Landry, Louis-Philippe Landry, Nicolas Landry, Noémie Landry, Coralie Lapointe, Félix Lapointe, Yannick-Nicholas Lauzier-Turcotte, Charlie Anne Lavergne, Isa-Émilie Lavoie, Arianne Leblanc, Emile Leblanc, Juliette Leblanc, Justin Leblanc, Marc-Éli Leblanc, Marie-Lou Leblanc, Stéphanie Leblanc, Tommy Leblanc, Ève-Sophie LeBlond, Émy Lévesque, Amélie Litalien, Alexis Loubert, Frédérick Mercier, Marie Jeanne Mercier, Loïc Mill-Audet, Adèle Miville-Deschênes, Mégane Nadeau, Marik Ouellet, Maude Paquet-Beausoleil, Florence Paquet, Hugo Parker, Maxim Patry, Flavie Pelletier, Thomas Perreault, Alexia Pietrantonio, Josy-Ann Sophie Pitre Boudreau, Alexis Robineault, Antoine Roy, Maude Sanschagrin, Myriam Savoie, Édouard Séguin, Maude Shelso, Marie Soucy, Camille St-Onge, Maxim Thibeault, Cameron Vincent, Carolan Ward, Edona Zogaj,

Le Centre remercie TELUS pour sa contribution financière au projet.

Consultez le communiqué de presse officiel : vasteetvague.ca/2017/04/03/aide-financiere-telus

TELUS_2017_BI_RGB_0

LE PRINTEMPS INTERMITTENT fait partie de la programmation spéciale  LA CONCORDANCE DES TEMPS qui s’inscrit dans les célébrations du 250e anniversaire de Carleton-sur-Mer par  « la tenue d’activités festives, inclusives, rassembleuses et novatrices qui témoignent de sa culture, de son identité et de son savoir-faire, tout en léguant un héritage significatif aux générations actuelles et futures. Le festif s’exprime dans les couleurs, la lumière, le dynamisme qu’il faut apporter à la programmation. Le festif doit s’exprimer chaque saison […] »[1]

[1] Vision des Célébrations du 250e de Carleton-sur-Mer

Logo 250e Carleton-sur-Mer