ÉLÉMENTAIRE | Sculpture Christopher VARADY-SZABO

ÉLÉMENTAIRE | Sculpture

Christopher VARADY-SZABO | Provenance : Gaspé, Québec

 

Vernissage le vendredi 6 septembre, dès 17 h

EXPOSITION | 6 SEPTEMBRE / 5 OCTOBRE 2019 | Carleton-sur-Mer

Lundi au vendredi : 9 h – 16 h | Vendredi soir : 18 h – 20 h
Samedi : 13 h – 16 h | Dimanche : Fermé
GRATUIT – BIENVENUE À TOUS !

Christopher Varady-Szabo est un artiste reconnu pour ses sculptures et installations éphémères inspirées de l’architecture primaire et des techniques de construction artisanales traditionnelles.

 

L’exposition ÉLÉMENTAIRE propose un corpus d’œuvres tridimensionnel où l’artiste va intégrer la pierre, matière solide et résistante, à son travail fait de matériaux éphémères comme le bois et la terre. Les éléments de pierre, façonnée par le vent sous forme de jet de sable, ont été réalisés dans l’atelier de l’artiste-sculpteur André Lapointe, situé à Shédiac, où Varady-Szabo a séjourné à quelques reprises lors d’une résidence de recherche et de création soutenue par le Centre d’artistes Vaste et Vague en 2018.

 

Cette exposition présente des formes et des espaces singuliers. Ils agissent comme des catalyseurs qui visent à révéler la relation entre l’être et l’environnement et à réactiver « l’espace primaire », une façon d’aborder la vie orientée vers une approche instinctive.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

Jusqu’à présent, la pratique artistique de Christopher Varady-Szabo a généré des projets principalement réalisés in situ. De façon générale, il se sert de matériaux naturels, comme la terre, les branches et la paille, qu’il trouve localement. Les éléments dynamiques tels l’air, l’eau et le feu prennent aussi leur place dans ses installations. Son travail de sculpteur se fait surtout dans le cadre de résidences d’artiste et de symposiums où il emprunte et adapte des méthodes de construction traditionnelles authentiques.

Il crée des sculptures et installations qu’il voit comme des catalyseurs qui visent à révéler la relation entre l’être et l’environnement et à réactiver « l’espace primaire », une façon d’aborder la vie orientée vers une approche instinctive. Il accorde beaucoup d’importance aux processus et ses projets se développent à l’échelle humaine.

 

On peut tirer de sa démarche de nombreuses analogies entre le territoire et l’architecture, les citoyens et leurs habitats. Il met en chantier ces éléments pour attester l’influence qui peut avoir différents environnements culturels et physiques sur des façons de concevoir notre relation avec le monde qui nous entoure.

 

BIOGRAPHIE

 

Originaire de Sydney en Australie, Christopher Varady-Szabo vit à Gaspé (Québec) depuis maintenant plus que trente-cinq ans. Après une année d’étude en architecture à l’université de New South Wales, il a complété un baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 1990 et une maîtrise en arts visuels à l’Université d’Ottawa en 2013. Son travail a était exposé au Québec, en Ontario, Saskatchewan, Suisse, Finlande, France, Belgique, Pologne et au Taiwan. Son travail lui a mérité de nombreuses bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

 

LIEN :

christophervarady-szabo.com