Anouk VERVIERS | AU MILIEU DES BUREAUX EMPILÉS | Résidence de création

AU MILIEU DES BUREAUX EMPILÉS | Résidence de création

Anouk VERVIERS | Provenance : Montréal, Québec

RÉSIDENCE | 4 / 30 MARS 2019 | Carleton-sur-Mer

Chaque phase du projet AU MILIEU DES BUREAUX EMPILÉS s’amorce selon un protocole prédéfini. L’artiste infiltre des écoles secondaires en offrant d’animer un atelier de thé. Cet atelier est un prétexte qui lui permet de détourner l’utilisation d’une salle de classe afin de créer un espace intellectuel sécuritaire et alternatif où les élèves peuvent repenser le système scolaire à l’intérieur même de l’institution responsable de son application.

 

Ensemble, ils et elles créent un environnement non hiérarchique où l’expérience personnelle est reconnue comme une forme légitime de connaissance et où la parole est un acte créatif. Les jeunes participant(e)s n’ont jamais habité leur école de cette façon : la valeur accordée à leurs contributions leur permet de se familiariser avec le pouvoir inhérent à leur parole.

Avant chaque discussion, Anouk Verviers transforme la salle de classe à l’aide d’une installation qui se substitue au mobilier scolaire, qui déstabilise esthétiquement les jeunes et qui modifie leur rapport à l’espace. Avec l’autorisation des participant.e.s, elle utilise une enregistreuse audio afin de créer des ponts entre des écoles de différentes communautés. Au début de chaque atelier, ils écoutent des extraits d’une conversation issue des autres écoles : ces paroles transposées d’une classe à l’autre servent de point de départ pour les nouveaux échanges.

 

Le matériel récolté durant ces résidences constitue une archive d’expériences, d’idées, de voix et d’images qui s’agrandit sans cesse. L’esprit gonflé par ces parcelles de connaissance, Anouk Verviers crée des œuvres et des expositions qui revendiquent la valeur du point de vue souvent écarté des jeunes et qui rendent compte de sa recherche.

 

L’artiste infiltrera l’École Antoine-Bernard et le Centre de formation professionnelle l’Envol situé à Carleton-sur-Mer. Elle présentera également un atelier-conférence ouverte à tous combinant discussions, réflexions et dessin afin de partager son approche esthétique des conversations de groupe.

ÉVÈNEMENT 01

Conversation & Présentation d’artiste

L’esthétique des conversations | par Anouk Verviers | 27 mars 2019

Échange et réflexion autour d’un bon thé en se questionnant sur ce qui fait qu’une conversation est marquante, ou pas. La conversation est la forme la plus élémentaire et la plus commune de cocréation : elle requière une constante attention aux autres et un renouvellement dynamique des contributions de chacun.e. Or, toutes les conversations ne sont pas égales parce que toutes les conversations ne sont pas réussies.

 

Tout le monde a déjà conversé en groupe, donc tout le monde a quelque chose à apporter à cette discussion.

ÉVÈNEMENT 02

Anouk VERVIERS & les élèves de l’école Antoine-Bernard de Carleton-sur-Mer

30 mars 2019

AU MILIEU DES BUREAUX EMPILÉS PHASE 02

 

Célébration la fin de la résidence de création AU MILIEU DES BUREAUX EMPILÉS d’Anouk Verviers. Présentation d’extraits de conversations de jeunes de Carleton-sur-Mer et de Montréal, découverte du travail de dessin et de vidéo réalisé par l’artiste.

___

Au milieu des bureaux empilés interroge les notions de pouvoir, d’expertise et de crédibilité dans le débat actuel sur l’éducation. La réalisation de conversations esthétiques permet aux jeunes participant.e.s de se réapproprier le pouvoir associé à leur parole.

Crédit photo : Anouk Verviers

DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

La conversation tire sa puissance de son état de mouvement constant ; ainsi, tenter de la définir revient à lui retirer une partie de cette force. Néanmoins, refuser de la définir revient à se priver des outils qui permettraient de la comprendre. Explorant ce paradoxe, Anouk Verviers aspire à susciter ces conversations particulières qui permettent la naissance d’une compréhension mutuelle et l’avènement d’un jeu performatif où la parole tente de refaire le monde.

 

Elle construit des lieux mobiles qui visent à déstabiliser esthétiquement, afin de stimuler l’ouverture et la curiosité, tout en offrant une sensation de confort, afin de stimuler la disponibilité émotionnelle. En s’inscrivant dans les communautés en tant qu’artiste, elle expérimente différents modes de collaboration et niveaux d’engagements : de la rencontre ponctuelle au projet s’échelonnant sur plusieurs mois.

 

Touchant à l’installation, la photographie, la vidéo, la performance, le travail du bois et le dessin, Anouk Verviers s’engage dans des projets collaboratifs afin de repenser les modèles actuels de vivre-ensemble.

 

BIOGRAPHIE

 

Anouk Verviers vit et travaille à Montréal. Détentrice d’un Baccalauréat en Arts visuels et médiatiques de l’UQAM, elle s’engage dans des projets interdisciplinaires à long terme qui lui ont permis d’investir des coins de rue, des centres jeunesse d’hébergement, des écoles secondaires et des maisons touristiques. Son travail a notamment été présenté par Dare Dare (Montréal), la Galerie Art Mûr (Montréal), la FAC de St-Lambert (St-Lambert) et VRillE Art Actuel (La Pocatière). Elle présentera prochainement une exposition solo à Regart (Lévis) et réalisera un projet avec le 3e Impérial (Granby). Parcourant la province, elle poursuit actuellement le projet « Au milieu des bureaux empilés » afin de crédibiliser la parole des jeunes dans le cadre du débat actuel sur l’éducation au Québec.

 

 

LIENS :

anoukverviers.com

aumilieudesbureauxempiles.com